dièses contre les préconçus

Les hommes face à leur santé mentale


Pour le compte Instagram « Les Garçons Parlent », il est temps que les hommes se libèrent des idéaux « virils » – et apprennent à évoquer leur mal-être.
par #Les Garçons Parlent — temps de lecture : 3 min —

J’ai commencé à m’intéresser au féminisme à la fin de mon adolescence, surtout en classe de Terminale. J’ai fait mes « premiers pas » sur MadmoiZelle, au travers d’articles, de témoignages divers et variés qui ont commencé petit à petit à m’ouvrir les yeux, surtout sur ce que peuvent vivre les femmes tout ou long de leur vie.

Ma grande sœur a également joué un rôle particulier dans ce début de cheminement : je l’ai toujours vue comme une femme forte, qui ne se laisse pas faire et qui n’hésite pas à hausser le ton quand quelque chose ne lui convient pas. Même si elle ne m’a pas forcément donné directement des outils quand j’étais plus jeune, étant un des mes modèles, elle a beaucoup influé sur la vision que j’ai des femmes, encore aujourd’hui.

C’est ainsi que j’ai déconstruit un bon nombre de choses au fil du temps et que je continue de déconstruire ces schémas, souvent insidieux.

Les hommes négligent trop souvent leur santé mentale

Cependant, quelque chose me manquait et me manque toujours terriblement : des témoignages d’hommes.

Je suis très heureux de voir les femmes avancer dans la bonne direction (même si c’est loin d’être facile tous les jours), mais je trouve que nous, hommes, ne faisons clairement pas assez. Ça a été mon gros déclic lors de la création de mon compte Instagram, Les Garçons Parlent, fin août 2018 : c’est à nous de créer notre propre espace, c’est à nous de prendre la parole parce que personne ne le fera à notre place.

Plus personnellement, l’autre déclic fut une longue période d’addiction à l’alcool et à diverses drogues, accentuée par un Erasmus qui aurait pu très mal se terminer, le tout couplé avec des études qui ne me plaisaient plus depuis un bon moment : pour faire court, je ne pouvais pas continuer à m’enliser dans cette situation plus longtemps et j’avais envie d’en parler, mais aussi de faire parler d’autres hommes sur leurs difficultés.

Depuis plus de deux ans, c’est ce que je cherche donc à faire, à mon rythme et en tâtonnant souvent : je me vois mal donner des conseils, des directives ; je suis plus dans une posture de « mise en lumière » de la diversité au sein du groupe « hommes » et dans une posture « d’invitation à prendre la parole ».

Exprimer son mal-être

Je pense que nous, les hommes, devons apprendre à évoquer notre mal-être face à certaines situations. Lorsque nous « retenons » toutes ces émotions, il en découle en effet des impacts négatifs sur la santé mentale sur le long terme, comme des phases dépressives par exemple. J’ai bien conscience du fait que c’est plus facile à dire qu’à faire : je ne connais pas beaucoup d’hommes qui sont entourés de nombreux pairs prêts à accueillir leur détresse ; et le fait de consulter des professionnels n’est pas non plus évident pour tout le monde, avec tout ce côté « honte » qui vient directement du concept de virilité toxique dont il est difficile de se détacher, même après des années de déconstruction.

Sur mon compte, j’ai relayé des choses très diverses : violences sexuelles subies par des hommes, racisme, grossophobie, addictions diverses… Encore une fois, je pense que mon compte est une porte d’entrée, un tremplin vers quelque chose de plus global, de plus général (comme la création d’associations fonctionnant sur le système de groupes de parole par exemple). Il nous faudra du temps, de l’énergie, mais c’est un combat aujourd’hui absolument primordial si nous voulons avancer sur un bon nombre de questions sociales.

Je sens que je suis aujourd’hui dans une phase de renouveau : j’ai envie de trouver un nouveau moyen de faire passer ce message ; j’hésite entre faire du live sur Twitch, lancer un podcast, trouver un nouveau format sur Instagram… Et peut-être toutes ces choses à la fois !

Ce qui est sûr, c’est que je ne lâcherai jamais l’affaire : c’est trop important, il faut vraiment qu’on change, il faut vraiment que ça change.

En tout cas, prenez soin de vous… Et pensez à parler !

Les Garçons Parlent est un compte Instagram qui s’intéresse aux questions de masculinité et de santé mentale.

Vous aussi, vous avez envie de témoigner sur dièses ? N’hésitez pas à nous écrire !


Icône de recherche